Les avantages d’un hébergement cloud lorsque l’on est une PME

0
127
views

Les petites et moyennes entreprises sont de plus en plus nombreuses à envisager d’externaliser leur système d’information. Manque de ressources en interne ou de budget : de nombreuses raisons poussent les PME à repenser leur système d’information. Il est vrai que les serveurs informatiques et le personnel dédié à leur maintenance sont des postes de dépenses non négligeables. Dans ce contexte, le Cloud Computing apparaît comme une alternative avantageuse et accélère notamment la transformation numérique des entreprises comme on pouvait le lire récemment dans l’article de ZDNet.

 

En quoi consiste le cloud computing ?

Cette technologie consiste à héberger l’ensemble des données, applications et logiciels de gestion de l’entreprise sur des serveurs distants, aussi appelés datacenter. Les usagers accèdent à ces ressources par Internet, via une connexion sécurisée, depuis n’importe quel terminal (ordinateur de bureau, PC portable, tablette ou même Smartphone). De cette manière, l’entreprise peut s’affranchir de l’obligation de posséder un serveur dédié. Toutes les opérations, comme le stockage et le traitement des informations, sont synchronisées en temps réel.

 

Les différents modèles Cloud et leurs spécificités

 

Il existe trois grands modèles de services : le SaaS, le IaaS et le PaaS.

Leur mode d’organisation diffère :

  • Le SaaS (Software as a Service ou Logiciel en tant que service) : c’est le mode le plus courant. Les applications sont stockées au sein d’un environnement sécurisé et mises à disposition des utilisateurs par le biais du web, moyennant un abonnement ou un forfait à la demande.
  • Le IaaS (Infrastructure as a Service) : dans ce cas de figure, l’infrastructure informatique de l’entreprise, comprenant les serveurs et le réseau, est hébergée et gérée au sein de serveurs virtuels.
  • Le PaaS (Platform as a Service ou Plateforme en tant que service) : tout comme son prédécesseur, il permet de dématérialiser l’infrastructure hardware de l’entreprise tout en donnant accès à des services complémentaires : équilibrage de charge, hébergement de bases de données, système d’exploitation et applications.

 

Pourquoi les TPE et PME devraient envisager d’externaliser l’hébergement de leur SI ?

Des coûts informatiques réduits

L’externalisation du Système d’Information (SI) permet de restreindre les dépenses liées à l’acquisition et la maintenance de serveurs informatiques. L’on estime que le coût d’un serveur dédié est d’environ 4000 €. Les prix peuvent varier en fonction de la puissance et de la capacité de stockage. A ces frais s’ajoute la maintenance du serveur, permettant d’optimiser son fonctionnement et sa disponibilité. La plupart du temps, des ressources en internes doivent être monopolisées.

 

Davantage de flexibilité

Les petites entreprises ont bien souvent des besoins évolutifs. L’informatique en nuage se démarque par une grande souplesse puisque des briques peuvent facilement être ajoutées à un modèle standard. Il facilite le travail collaboratif et à distance. Chaque employé peut se connecter où et quand il le désire, en saisissant simplement son identifiant et son mot de passe. En ce sens, le cloud garantit une meilleure productivité.

 

Une disponibilité sans failles

Le stockage distant garantit l’intégrité d’une entreprise, puisque l’ensemble de ces données et applications sont hébergées sur un datacenter (ou centre de données) surveillé en permanence. La redondance des données et les backups contribuent à accroître la fiabilité. Ces bénéfices sont d’autant plus importants pour les entreprises qui travaillent sur le web ou qui possèdent un site Internet.

 

Une interface sécurisée

La sécurité reste l’une des principales préoccupations des professionnels. Cette inquiétude s’explique par la mise à disposition des informations sensibles de l’entreprise sur le web. Beaucoup de dirigeants craignent la fuite de données ou le piratage. En réalité, ces services offrent un niveau de sécurité et de confidentialité élevés, notamment lorsque des passerelle de sécurité web sont intégrées pour protéger l’organisation et les utilisateurs.

 

Des enjeux écologiques

Véritable technologie verte, l’informatique en nuage permet de réduire le nombre de serveurs, notamment lorsque les ressources de plusieurs entreprises sont hébergées au sein d’un seul et même environnement partagé. L’externalisation du hardware permet ainsi de réduire la consommation énergétique et les émissions polluantes. Les entreprises ne peuvent plus ignorer l’impact environnemental du numérique comme le rappelle E-RSE

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here