Comment faire transiter les informations à travers toute l’entreprise ?

0
104
views
Logiciel et solution bus applicatif et ESB

Dans tous les secteurs d’activité, les cadres supérieurs exigent plus de valeur de leurs processus d’affaires stratégiques. Les processus stratégiques d’une entreprise peuvent varier considérablement d’un secteur d’activité à l’autre, mais le thème commun qui les relie est la volonté des PDG de voir leurs services informatiques améliorer la circulation des données et le flux d’informations à la base des décisions commerciales clés. Qu’il s’agisse d’une société de services financiers à la recherche d’un avantage concurrentiel en garantissant un volume plus important d’opérations de change, d’une chaîne de magasins de détail cherchant à accélérer la transmission des données des magasins aux directeurs de marques au siège social ou d’un fournisseur de matériaux de construction voulant optimiser le flux des commandes dans une chaîne de distribution complexe, il existe des défis techniques communs et importants à surmonter.

L’information est pour ainsi dire trop souvent enfermée dans des applications au sein de différents départements et organisations et il est à la fois long et coûteux d’extraire ces données.

 

SOA, EAI, ESB… : les technologies sont nombreuses !

Au cours des dernières années, certaines tendances technologiques importantes ont été observées, comme l’architecture orientée services (SOA), l’intégration des applications d’entreprise (EAI), ou les services Web. Ces technologies ont tenté de relever les défis de l’amélioration des résultats et de l’augmentation de la valeur des processus d’affaires intégrés et ont attiré l’attention des chefs de file en TI, des fournisseurs et des analystes du secteur. Mais parmi ces tendance technologiques, c’est le bus applicatif ou Enterprise Service Bus (ESB) qui tire le mieux son épingle du jeu.

À quoi sert un bus applicatif ?

Un Enterprise Service Bus ou une solution de bus applicatif optimise le transfert d’informations et d’instructions entre les services, les processus, les applications, le système d’information interne existant, les bases de données décisionnelles, les systèmes analytiques… Le terme bus est emprunté à l’architecture de l’ordinateur, puisqu’un bus informatique transfère également des données et des instructions entre les composants d’un ordinateur.

Pourquoi utiliser un bus applicatif ?

Augmenter l’agilité organisationnelle en réduisant les délais de mise sur le marché de nouvelles initiatives est l’une des raisons les plus courantes pour lesquelles les entreprises mettent en œuvre un ESB comme épine dorsale sur laquelle repose leur infrastructure informatique. Une architecture ESB facilite cela en fournissant un système d’information simple, bien défini, enfichable, d’une excellente adaptabilité.

De plus, un ESB permet d’exploiter les systèmes existants et de les exposer à de nouvelles applications grâce à ses capacités de communication et de transformation. Cette flexibilité constitue un avantage important. Avec un outil ESB, toute fluctuation en tout point du réseau ne pose aucun problème, les changements peuvent être apportés avec un impact minimal.

Les ESB soutiennent en outre l’orchestration, c’est-à-dire la capacité de coordonner le rendement entre les applications. C’est ce qu’on appelle communément le routage ou la médiation.

Le logiciel ESB accélère également la manière dont l’intégration peut être déployée et fournie. Ceci est possible grâce à la prise en charge d’une grande variété de modèles d’intégration standard, simplifiant et accélérant la construction d’éléments tels que les modèles d’intégration communs, la propagation de la synchronisation et la liste des destinataires.

Un autre avantage d’un outil ESB pour les organisations est sa génération de code optimisé, de haute qualité et réutilisable. Parce qu’un Enterprise Service Bus utilise des connecteurs et composants pré-construits, une plus grande variété d’applications peuvent être connectées plus rapidement, éliminant le codage manuel pour faire l’intégration, ce qui permet aux développeurs de gagner du temps et les libère pour travailler sur d’autres projets importants.

 

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here