PowerBI réussira-t-il à eclipser Excel des directions financières ?

0
297
views

Alors que l’outil Excel, durablement implanté dans les entreprises, montre clairement des limites de puissance et de fonctionnalités, de nouvelles solutions se dégagent, qui pourraient prochainement supplanter le célèbre tableur de Microsoft. Avec la solution décisionnelle innovante Power BI, Microsoft lui-même veut rendre les tableaux de bord et la Business Intelligence facile d’accès à tous. En misant sur des arguments d’automatisation, de flexibilité et de sécurisation des données, tous trois chers aux entreprises, cet répond aux besoins de nombreuses structures et, à terme, pourrait bien faire la différence.

 

Microsoft Excel, un outil bien installé mais perfectible

On ne peut échapper à Excel, si couramment utilisé dans tous les départements d’entreprise. Reporting financier, compilation de données commerciales et comptables, présentation graphique de KPI, l’outil de Microsoft est intégré à toutes les étapes de la prise de décision ! Sa renommée est évidemment justifiée : facile à prendre en main, il représente un élément de langage commun entre les métiers et s’inscrit dans les nouvelles générations d’outils collaboratifs. Les tableurs Excel peuvent facilement être transmis à des services tiers et manipulés selon le besoin grâce à des fonctions telles que les tableaux croisés dynamiques ou les macros. L’ensemble des fonctionnalités de l’outil est accessible depuis une même page, pour un minimum d’efforts de manipulation.

C’est cette facilité d’emploi qui a servi d’argument principal à Microsoft depuis la création d’Excel, et c’est également elle qui rend aujourd’hui le logiciel si difficile à déloger des entreprises. Nul doute cependant que beaucoup de structures gagneraient à passer à des outils plus spécialisés dans de nombreux cas. Rigide et peu sécurisé lorsqu’il s’agit de traiter les données sensibles d’une entreprise, Excel est désormais concurrencé par plusieurs outils, dont ceux de Microsoft lui-même.

 

Power BI est donc la solution montante

Lancée dès 2011, la suite d’outils Power BI est dédiée à la mesure et à l’analyse des performances. Centrée sur la visualisation d’informations pour la prise de décision, cette solution, optimisée au fil des ans, s’oriente très clairement vers les professionnels et se démarque ainsi d’Excel, plus grand public.

Outre une visualisation des données extrêmement riche, Power BI s’appuie sur des fonctions d’intelligence artificielle et des suggestions stratégiques, rendant la prise de décision plus aisée. L’objectif : proposer non plus un support, mais un véritable assistant capable de tirer lui-même des conclusions à partir des données implémentées. Power BI vient également soutenir l’action du Data Analyst en lui permettant de communiquer sur ses résultats de manière simple auprès de tous les collaborateurs. Power BI dispose d’une interface desktop mais propose également un grand nombre de fonctions sur Cloud qui allègent clairement son utilisation et lui offrent un maximum de souplesse.

Une autre problématique d’entreprise essentielle couverte par cette solution est celle de la confidentialité des documents. Par opposition aux fichiers Excel, très — et souvent trop — faciles d’accès, les fichiers Power BI permettent d’exercer un contrôle sur les données avant de les partager. En outre, cette solution accueille facilement les données issues d’autres applications Cloud, qu’il s’agisse de fichiers ou de bases de données. Une compatibilité qui permet d’alimenter un tableau de bord unique de manière très simple. Le résultat peut être consulté et manipulé sur un grand nombre d’appareils, Power BI permettant la connexion avec plusieurs centaines d’applications mobiles.

 

Un atout pour les entreprises

Si Excel reste une solution pertinente de gestion des données pour les particuliers, Power BI affiche de sérieux atouts pour les entreprises, qui doivent faire face à des enjeux de volumes de données très importants et ont besoin de réactivité. Très performant, l’outil Power BI ne connaît pas de latences, même en cas de quantités de données très importantes. Il offre par ailleurs de très larges possibilités de personnalisation des graphiques et présentations, ainsi qu’une interactivité très bienvenue : la modification en temps réel par les intervenants concernés permet d’assurer l’exactitude du résultat, bien davantage qu’un fichier Excel devant transiter par de multiples services.

Le partage des analyses se fait très simplement par mobile ou par QR code par exemple, et l’attribution de droits de visualisation permet d’afficher un contenu plus ou moins étendu selon le destinataire. D’autres options de sécurisation sur Cloud permettent d’assurer une protection optimale des fichiers les plus sensibles.

Plus technique que son homologue grand public, Power BI nécessite une prise en main de l’outil de visualisation, et potentiellement des compétences de programmation de requêtes et de modèles de données si l’on souhaite dégager tout le potentiel du logiciel.
La solution se veut cependant facile à manipuler et très souple pour des résultats qui facilitent la prise de décision. Son ouverture grâce au Cloud, en même temps que sa sécurisation clairement affichée sont des arguments de choix pour les entreprises. Cela permet de faire ses premiers pas sans risque avec la solution et d’avoir un aperçu très satisfaisant des nouvelles perspectives que celle-ci peut offrir.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here