Pourquoi le PLM est maintenant un logiciel utilisé dans le BTP ?

0
61
views
Product Lifecycle Management et secteur du BTP

Incontournable pour construire un ouvrage complexe et permettre un meilleur contrôle de chaque projet, le logiciel PLM fait désormais partie du paysage de l’ingénierie du BTP. Il permet non seulement d’accélérer les flux et les processus, mais aussi et surtout d’améliorer les échanges et de perfectionner l’organisation. Mais quels sont ses avantages et ses enjeux et pourquoi est-il aujourd’hui un logiciel utilisé dans l’ingénierie du BTP ?

Aux origines du PLM

Le PLM ou Product lifecycle management, est un logiciel de gestion du cycle de vie des projets. Il a été créé comme une “source unique de vérité” dans les années 1980, époque à laquelle il a marqué un véritable tournant pour l’industrie avec l’informatisation de la conception des avions, puis d’autres produits au fil des ans. Cette approche stratégique de la gestion des informations représente avant toute autre chose une discipline industrielle. D’abord utilisé dans le secteur de la défense et de l’aéronautique, le PLM s’est aujourd’hui largement étendu jusqu’aux domaines de la pharmacie, de l’électronique, de l’automobile et de l’agro-alimentaire. Ses objectifs initiaux : mieux faire circuler l’information, réduire le fossé qui peut se creuser entre les différents départements d’action, et apporter des améliorations concrètes dans la gestion du cycle de vie des projets en améliorant la traçabilité des flux d’information.

 

Le PLM : un enjeu pour les grands projets d’ingénierie et de BTP

Les grands projets d’ingénierie ont un cycle de vie à piloter depuis les maquettes jusqu’à la livraison, mais aussi depuis la construction jusqu’à l’exploitation et les évolutions durant toute la vie des bâtiments. Ces projets réalisés sur de nombreuses années peuvent générer des dizaines de milliers de documents, des centaines de réunions entre les différents acteurs et des milliers de bordereaux échangés entre de nombreux intervenants. C’est pour faciliter cette gestion complexe que le PLM entre en scène. En effet, le domaine de l’ingénierie ne se contente pas de générer de nombreux documents, il génère aussi des flux, des modifications et des signatures que seul un logiciel dédié est capable de gérer. Ainsi le PLM permet-il de suivre les responsabilités, de transmettre les dossiers automatiquement, de collecter les plans et de respecter les délais contractuels. Il s’agit de l’un des meilleurs moyens de garder un contrôle total sur les projets et les opérations.

 

De l’aéronautique à la construction : l’évolution du PLM

D’abord utilisé pour la gestion du cycle de vie des projets dans des systèmes complexes comme les avions et les systèmes de défense, le Product lifecycle management s’est ensuite démocratisé pour faciliter la conduite des projets d’ingénierie actuels. Ces derniers se sont en effet beaucoup complexifiés avec l’intégration des IoT et des réglementations, et le secteur a dû s’adapter en choisissant un logiciel répondant aux nouvelles problématiques de la construction. De l’aéronautique à la construction, les étapes à respecter sont sensiblement identiques :

  • La conception : définition du projet de base et réalisation des premiers concepts ;
  • Le développement : mise en place des prototypes et du design et définition des composants individuels du produit ;
  • La production : création des instructions et choix des outils adaptés ;
  • Le service : une fois le produit achevé, mise en place de son suivi et réflexion autour de son recyclage.

Dans l’aéronautique comme dans la construction, ces étapes ne doivent pas être réalisées de manière linéaire et séquentielle, mais faire l’objet de nombreux aller-retours.

 

Le PLM : une solution performante pour le BTP

Si autrefois le PLM était réservé au secteur de l’aéronautique, l’univers du BTP s’est tant complexifié qu’il nécessite un outil capable de gérer les projets complexes. Parmi les nombreuses transformations du marché, on notera notamment :

  • La concurrence internationale ;
  • La pression sur les coûts ;
  • Les exigences toujours plus importantes des clients ;
  • Les réglementations environnementales strictes ;
  • Le manque de main-d’œuvre qualifiée ;
  • Etc.

Tous ces changements ont eu pour conséquence la complexification des processus et de la gestion du cycle de vie des projets. Les logiciels de PLM adaptés au BTP permettent de répondre à ces nouvelles problématiques en facilitant la communication et la centralisation des documents relatifs à un projet.

 

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here