Les nouveaux logiciels pour gérer les portefeuilles de projet

0
124
views

Aujourd’hui, toutes les entreprises et toutes les organisations créent des projets collaboratifs et transverses pour accélérer leur transformation et renforcer leur compétitivité. Mais toutes (ou presque) ont le réflexe (catastrophique) de recourir aux tableurs et feuilles de calcul pour suivre et piloter les projets, voire pire de penser que le succès repose sur la planification ! Il est donc grand temps d’une part de trouver une alternative à MS Project et Excel pour motiver à nouveau les équipes, et d’autre part de réinventer les modes de travail.

 

Beaucoup de nouveaux outils collaboratifs apparaissent

Transformation digitale oblige ! Beaucoup de solutions logicielles en mode SaaS sont apparues pour faciliter le travail online entre les différentes équipes dans l’entreprise : des outils gratuits mais pas toujours adaptés jusqu’à des solutions professionnelles adaptées aux besoins des entreprises et de milliers d’utilisateurs…

Le travail collaboratif et la gestion de projet sont étroitement liés désormais : pour réellement performer, il faut valoriser les synergies entre les équipes et mélanger des compétences et savoir-faire très différents. Les projets deviennent transverses et les portefeuilles de projet explosent au risque de créer une overdose parmi les collaborateurs. D’autant plus si le management des projets repose sur des cellules de calcul et pas sur l’implication ou des critères plus qualitatifs… Les entreprises l’ont bien compris et elles adoptent les nouveaux outils collaboratifs.

 

Gérer des projets, c’est gérer l’énergie d’hommes et de femmes

Ce qui fait la richesse de l’entreprise et le succès des projets ce sont les hommes et les felles qui travaillent et s’impliquent dans les projets. Le réflex managérial est évidemment d’en sécuriser la planification mais la direction générale n’a pas toujours le réflexe de s’assurer de disposer d’une vision consolidée et transversale de tous les projets en cours dans un logiciel de gestion de portefeuilles de projets.

En plus de cette vision globale, il faut s’assurer d’avoir une stratégie de motivation des talents et des compétences dans les équipes qui soit réellement efficace. Les entreprises cherchent d’ailleurs à innover sur ce point et la dernière arme dégainée par les directions des ressources humaines était d’appliquer le design thinking aux équipes !

 

Gestion de projets : évitez les pièges !

Comme le mentionnait cet article : en matière de gestion de projet, il y a des pièges à fuir pour éviter le naufrage ! Évidemment, la communication interne est au 1er plan avec un autre écueil souvent constaté qui est de se noyer dans les détails ! Mais là encore les nouvelles générations de logiciels de gestion de portefeuilles de projet peuvent l’améliorer en automatisant les notifications contextuelles et intelligentes auprès des équipes concernées. Mais personne n’est à l’abri des conflits lors de la mise en place de projets transverses.

La règle de base en matière de projets collaboratifs est donc de décloisonner l’entreprise ! Il faut créer des équipes hétérogènes et organiser des réseaux de relations, c’est peut-être une opération complexe à mener mais cela conditionne pour beaucoup les chances de réussite ! Et l’on ne peut plus ignorer que les entreprises qui surperformeront demain sont celles qui auront su créer des synergies interservices et faire en sorte que leurs équipes aient l’habitude de travailler avec d’autres même si ce ne sont pas leurs collègues de bureaux immédiats ou qu’elles sont éloignées sur un autre site. Les plateformes digitales de gestion de projet sont donc incontournables !

 

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here